L’importance de l’étiquette…

C’est article est un petit « coup de gueule ».

J’avais déjà été confronté à cette situation en SSII (la fameuse différence entre consultant junior, confirmé ou senior) et j’avais pu l’observer chez certains clients grands comptes. J’avoue qu’en passant en interne j’ai pu l’observé quasiment au quotidien : l’importance de l’étiquette.

C’est fou comme certaines personnes attachent une importance considérable au titre de leur poste : ils veillent à ce que celui-ci « fasse bien », que leur signature soit aussi grande que possible, même si elle en perd en terme d’uniformité et de cohérence au sein de la même société. Ce qui importe c’est que lorsqu’ils se présentent, envoient un mail,… nous puissions lire quelque chose qui sonne bien, qu’importe si nous sachions ce que cela signifie et à quoi cela correspond concrètement.

Idéalement un terme de « Responsable » (ou grâce à nos amis anglosaxon « Manager »), si possible d’un pôle ou à défaut d’un projet, ou d’un sujet  en regroupant plusieurs. Mais je voudrais rappeler à ces messieurs (et dames, la parité vous inclue), qu’à la base pour être responsable il faut assumer vos responsabilités. TOUTES vos responsabilités, que vous connaissiez le périmètre de votre poste et donc de votre responsabilité, ce que cela implique auprès de vos collègues et subordonnés.

Du coup là où le titre de poste avait un sens auparavant, lié à la hiérarchie dans l’entreprise, où chacun s’asseyait à côté de son supérieur lors de grande évènements, comme en signe de soutien ou même de ralliement, aujourd’hui nous assistons à des réunions où lorsque les personnes se présentent chacun dit de quoi il est responsable les uns à la suite des autres, sans cohérence au sein d’une même équipe, voir société.

C’est un nouveau jeu : au delà d’avoir un salaire, un bureau mieux que le voisin, il faut aussi pouvoir présenter mieux que lui.

Ah et dernière remarque : pour être responsable d’une équipe ou plutôt comme le veut la mode « Team Manager » l’équipe en question doit être composée d’au moins deux personnes donc vous uniquement ne suffit pas…

Je reprends l’écriture

Après une très longue absence, je vous l’accorde.

Vous retrouverez une bonne partie des articles que j’ai pu écrire par le passé au sein de blogs d’entreprise : Ysance et Hub’Sales. Vous m’excuserez si certains liens sont cassés, ou s’il manque des images : ces plateformes ont parfois été refondues, et il est difficile de retrouver l’historique après autant d’années :)

Voilà.

J’ai pour ma part évolué vous vous en doutez. Allons-y par étapes.

Tout d’abord j’ai arrêté le consulting : je suis passée en interne comme l’on dit. Je vais écrire mes articles et les publier avec quasiment un an de décalage. Sauf ceux non relatifs à mon travail ou trop en lien avec l’actualité, qui seront publiés en live.

Aujourd’hui je suis toujours Web Analyste. Pour la petite anecdote : le mois dernier une collaboratrice avec qui je travaillais en atelier de réflexion m’a demandé ce que je faisais « ici », avant de préciser qu’elle souhaitait savoir si j’étais mandaté par un cabinet ou réellement une personne faisant partie du groupe.

Je crois qu’il me reste encore beaucoup de traces de mes années de consulting. Mais je suis certaine à présent que ce trait de caractère ne me quittera pas et j’en suis maintenant très fière.